mardi 27 février 2018

Publication d'une vidéo de valorisation des Basses Vallées Angevines




Réalisée par la LPO Anjou avec des images de Louis-Marie Préau, cette vidéo présente le site des Basses Vallées Angevines. Les enjeux de biodiversité du site, le rôle primordial de l'élevage extensif et les mesures du dispositif Natura 2000 y sont développés. Cette vidéo permet également de mettre l'accent sur l'association "Éleveurs des Vallées Angevines", association d'éleveurs qui a pour objectif de produire une viande de qualité tout en contribuant à la conservation des prairies inondables des Vallées Angevines. 
Vous pouvez visionner la vidéo ici



Pour plus d'informations sur les Éleveurs des Vallées Angevines, vous pouvez consulter leur site Internet


lundi 19 février 2018

Changement d'animatrice du PNA

Petits poussins de Râle des genêts (Crédit photo : Edouard Beslot) 


Partie nichée en même temps que le râle, Stéphanie Hennique sera remplacée par Manon Viel (manon.viel@lpo-anjou.org) jusqu'au 28 août.
Pour toute question, n'hésitez pas à la joindre par mail ou par téléphone au 
02 41 44 44 22 / 07 82 34 31 63!

mardi 10 octobre 2017

Les actus du réseau

Le bilan 2016-2017 est disponible!

Comme vous le découvrirez dans ce rapport, l’année 2016-2017 a été rythmée par bon nombre de rencontres du réseau :

  • 24 novembre 2016 : Journée technique bioacoustique au lac du Der
  • 25 novembre 2016 : COPIL Interrégional Est et Nord
  • 24 & 25 avril 2017 : Formation sur les suivis bioacoustiques : niveau 1 sur l’utilisation du matériel

Autant de temps forts qui ont permis de dynamiser le réseau et d’avancer sur les actions concrètes du plan notamment au travers de la mise en place de suivis par la bioacoustique.
Cette 3e année du PNA est, encore une fois, marquée par une baisse dramatique des effectifs de Râle des genêts en France.
En outre, c’est aussi le temps du bilan de l’animation du PNA : l’occasion de revenir sur 3 années d’animation et de faire un état de l’avancement du programme.
L’autocritique n’est pas toujours chose aisée et l’évaluation sera amendée avec les différents retours des partenaires du réseau.

Parution de la lettre d'infos 2017

Vous y trouverez un petit résumé des temps forts de l'année avec au sommaire 
Page 1 : Edito : recul sur 3 années d'animation
Page 2 : Résultats pour l’année 2016
Page 3 : Evolution de la répartition des mâles chanteurs
Page 4 : Les événements de cette année
Page 5 : Le Plan National de Gestion en faveur de la Barge à queue noire (2015-2020) : avancée et synergie avec le PNA Râle des genêts
Page 6 : Retour sur 8 années de baguage dans les Basses Vallées Angevines
Page 7 : Une nouvelle méthode de suivis en pleine essor : le baguage
bioacoustique
Page 8 : Râle des genêts : retour sur une campagne 2017 chaotique
Page 9 : Infos pratiques



mercredi 24 mai 2017

Fin du premier comptage dans les Basses Vallées Angevines : des chiffres inquiétants!

L'équipe des Basses Vallées Angevines a terminé son premier passage (16 sites).
Les chiffres atteignent péniblement la soixantaine de mâles chanteurs.
De plus, les conditions météo, très chaudes et sèches cette année, entraînent déjà des réflexions sur le fait d'avancer les dates de fauche d'au moins 15 jours.
Un groupe de travail en Pays de la Loire entre naturalistes et la profession agricole travaillent actuellement à concilier au mieux les intérêts du râle et ceux des agriculteurs en manque de fourrage.
Une année qui pourrait marquer un tournant pour la première population nationale!
A suivre donc...
N’hésitez pas à partager vos résultats sur le fichier partagé ou retours d'expérience à l'équipe animatrice : pna.raledesgenets@gmail.com 

jeudi 9 mars 2017

Un nouveau pas vers un projet commun sur la bioacoustique

La bioacoustique quèsaco et pourquoi veut-on la développer pour le Râle des genêts?


Il existe encore des éléments qu'on ne maîtrise pas !


Le Râle des genêts est une espèce en grand déclin et clairement menacée de disparition à l’échelle nationale. Cette espèce bénéficie actuellement d’un Plan National d’Actions coordonné par la DREAL Pays de la Loire et animé par la LPO Anjou.
De nombreuses études et suivis ont été menés sur cette espèce et beaucoup d’organismes en France tentent de poursuivre les efforts de contractualisation de Mesures Agro-Environnementales en faveur du Râle des genêts sur leurs territoires.
Cependant, le déclin continue et le Râle des genêts reste une espèce difficile à étudier (mœurs nocturnes, évolution et nidification dans une végétation prairiale haute et dense en période de reproduction, etc). Des suivis par baguage ou encore télémétrie ont rapidement montré leurs limites avec peu d’informations en retour…
De nombreuses inconnues demeurent, notamment sur la taille de la population, la démographie ou encore le ratio mâle/femelle.

Une science qui se démocratise.

La bioacoustique est une technique permettant d’individualiser un individu d’une espèce à partir de ses émissions sonores. De nombreuses espèces ont fait l’objet d’étude sur ce sujet et le Râle des genêts semblent être aussi un bon cas d’étude ! Le principal intérêt est que cela permet de marquer un individu sans le capturer donc diminue les dérangements et le stress pour les animaux suivis.
L’ONCFS est la première structure à évoquer la bioacoustique appliquée au cas du Râle des genêts lors d’un séminaire LIFE en 2014.
Un partenariat est établi entre l’ONCFS et un chercheur bioacousticien : Thierry Lengagne. L’ONCFS se lance dans l’acquisition de matériels et commence l’enregistrement de mâles chanteurs en Val de Saône. Le but étant dans un premier temps de tester l’analyse de sons sur cette espèce.
N.B : cette étude devait être intégrée dans le futur LIFE Milieux prairiaux en Val de Saône déposé par l’EPTB Saône-et-Doubs mais qui ne verra pas le jour.
en parallèle, d’autres initiatives commencent à émerger, notamment en Moyenne Vallée de l’Oise avec une étude spécifique (commanditée par le CEN Picardie et réalisée par Julian Pichenot).

Une chance : le réseau râle des genêts se structure et prend de l'ampleur.

Dans le cadre du PNA en faveur du râle, de nombreux acteurs du réseau se sont retrouvés, fin mai 2016 à l’occasion de journées techniques dans les Basses Vallées Angevines. À cette occasion, les participants ont pu aborder plus spécifiquement la thématique des différents suivis menés sur le Râle des genêts et plus largement sur l’avifaune prairiale. Lors de ces rencontres, le réseau a fortement manifesté le souhait de travailler davantage sur la bioacoustique. Des enregistrements tests ont même été menés dans les BVA lors de ces 2 jours.

Face au grand intérêt pour cette nouvelle méthode qui permet d’individualiser les oiseaux sans dérangement, la LPO Anjou à juger important d’organiser une nouvelle JT dédiée. Elle a eu lieu le 24 novembre 2016 au lac du der.
Un peu plus d’une trentaine de participants du réseau Râle des genêts ont donc échangé sur les études menées par Thierry Lengagne et de Julian Pichenot.
Une belle émulation a vu le jour et il a été décidé de travailler sur un programme commun au niveau national.

Les objectifs poursuivis


Le but est de déterminer si la bioacoustique peut permettre de répondre à des questionnements tels que

Au niveau des contextes locaux 

  • Quelle fidélité au site de reproduction ? avec potentiellement l’identification des mêmes mâles chanteurs d’une année sur l’autre
  • Quel impact des inondations sur la répartition des mâles chanteurs et quelle recolonisation potentielle suite à la décrue?

Au niveau national 

  • Quel impact des crues sur la population des Basses Vallées Angevines?
  • Existe-t-il un report sur des zones annexes comme la Champagne-Ardenne, la Picardie ou le Val de Saône voire l’Alsace ?


Un calendrier d'actions 2017-2018

Début 2017

  • Recherche de revendeurs pour le matériel conseillé par les scientifiques et techniciens expérimentés du réseau
  • Organisation d'une session de formation de niveau 1 en avril sur la prise de sons et réflexions autour d'un projet commun
  • Diffusion de la méthodologie de prise de sons et de formalisation des données
  • Définition des référents nationaux sur la bioacoustique

Été-Automne 2017

  • Premiers retours d'expérience des structures équipées de matériel
  • Formation de niveau 2 : analyse de données pour les référents
  • Diffusion d'une synthèse à l'ensemble du réseau sur la mise en œuvre du projet


La formation de niveau 1 aura lieu les 24 et 25 avril 2017 entre Mâcon et Birieux

Si la formation de niveau 1 vous intéresse vous pouvez contacter l'équipe animatrice du projet à pna.raledesgenets@gmail.com